Archives des éditos

Date de publication: 25-04-2021

Mon quotidien rapporte sur deux pages, à droite la mort du prince Philippe et à gauche la mise à la retraite de Raoul Castro. Rien de commun entre ces deux personnages sinon qu’ils sont également représentatifs de l’autorité, quoique honorifique pour l’un, dictatoriale pour l’autre. Et au titre de cette représentation ils sont, eux les chefs, le produit direct de l’attente populaire, dont ils auront été les fidèles serviteurs.
Qu’en...

Édito de Charles Melman : Des forçats, de Buckingham à La Havane
Date de publication: 14-04-2021

On pourrait dire que notre pays aujourd’hui a mal à l’autorité. Le trouble est manifeste du côté de la population qui ne sait plus à quel saint se vouer tandis que fusent de tous côtés les remèdes de thaumaturges improvisés. En reste-t-il un à qui on puisse s’en remettre ? La situation n’est pas meilleure du côté du pouvoir légal qui semble aussi attentif aux statistiques qui explorent une opinion publique désorientée qu’aux résultats, certes...

Édito de Charles Melman : Une maladie ectopique
Date de publication: 22-03-2021

La politique sanitaire du gouvernement semble soucieuse de suivre aussi étroitement que possible le résultat des sondages de l’opinion publique. Ainsi s’agit-il moins de diriger que de se mettre au service et que peut-on reprocher à qui cherche à bien faire, le...

Édito de Charles Melman : Direct
Date de publication: 24-01-2021

La surprise de ce matin-là était non pas que le chauffeur de cette compagnie fut une femme mais qu'elle soit enveloppée d'un hijab.

Le message rappelé à cette occasion au voyageur était clair : impératif d'avoir à renoncer à son désir dans l'espace public, rendu encore plus radical par l'affirmation de la féminité de l'être dès lors qu'il était ainsi voilé.

Un tel usage du voile...

Édito de Charles Melman : EROS en TAXI
Date de publication: 10-01-2021

         Ce néologisme paraîtra bizarre. Il est pourtant expressif de la bizarrerie du rapport contemporain à l'autorité, du moins dans les pays où la question peut être posée, c'est-à-dire les démocraties.

Édito de Charles Melman : Archépathie
Date de publication: 21-12-2020

Il est évident que le culte du bébé démuni qui vient de naître dans la chaleur animale d'une étable écarte celui du Dieu du tonnerre et de la guerre logé dans la solitude glacée d'un sommet de montagne.
Il en résulte une idéalisation de l'enfance et une répudiation de la sexualité dès lors qu'elle n'est pas mise au service de la natalité : Noël.

Édito deCharles Melman : Noël
Date de publication: 17-12-2020

L’évolution actuelle des mœurs conduit à interroger la mutation apparente des manières que prend la jouissance, s’il est vrai qu’elle préfère ostensiblement l’instrument qui le permet à l’objet traditionnellement destiné à la satisfaire.

C’est ainsi que l’investissement de l’ordinateur, du portable, de l’écran en général, de la voiture etc. semble se...

Édito de Charles Melman : L’instrument et l’objet
Date de publication: 29-11-2020

Dans une société dominée par la Bourse, l’affirmation présidentielle selon laquelle face à l’épidémie il convenait “coûte que coûte” de privilégier la vie ne pouvait que satisfaire les humanistes. Mais il faut, si l’on se fie à la réaction publique, croire qu’ils sont devenus rares. C’est ainsi qu’on se précipite pour savoir si le coût de ce choix est bien régulièrement réparti, ce qui après tout est normal, mais aussi pour évaluer le coût...

Charles Melman : La bourse ou la vie
Date de publication: 18-10-2020

On peut noter encore une fois que l'autorité a changé de lieu, elle n'est plus dans les palais nationaux mais dans la rue, comme l'illustrent les micros-trottoirs. A la place du savoir s'impose l'opinion, les décisions du chef de l’État en constituant un exemple parmi d'autres. Sa dernière intervention, pour annoncer le couvre-feu était le plaidoyer d'un accusé qui s'excusait de devoir contraindre et se justifiait de veiller au bien de tous....

Édito de Charles Melman : Qu'est-ce ?

Pages