Archives des éditos

Date de publication: 12-04-2019

        Une chose est sûre, le livre de Pierre-Christophe Cathelineau, L’économie de la jouissance, ne laissera pas le lecteur indifférent.

Claude Landman : présentation du livre "L'économie de la jouissance" de P-C Cathelineau
Date de publication: 24-03-2019

L'évolution rapide des mœurs nous montre comment la pathologie individuelle varie avec celle qui est sociale. C'est ainsi par exemple que l'exigence d'une satisfaction immédiate ou parfaite, sans restriction ni autorité qui prétende la mesurer est contemporaine des progrès technologiques remarquables qui la proposent. « Numérique » est le nombre dieu qui assouvit ses appétits dont celui narcissique de toute-...

Edito de Charles Melman : L'épate au logis
Date de publication: 10-03-2019

La France aujourd'hui bouillonne sans qu'il se trouve une solide écumoire pour éclaircir le consommé. Pas moyen d'ouvrir un poste ou un écran sans recevoir les projections d'opinions violemment confrontées pour expulser les contradicteurs de la table dressée.. En réalité chacun se bat pour défendre son couvert, quand il y en a un. Comment rendre le banquet encore convivial ?

Edito de Charles Melman : Des hauts et débats
Date de publication: 24-02-2019

Le mot, comme on sait, vient du latin et signifie ce qui se rapporte à la racine. Celle-ci incluant forcément le sexe, une mise en péril des racines risque de laisser hors-sexe, ni homme ni femme, un déchet. Et c'est bien ainsi qu'est vécue la radicalité du conflit qu'on dit de civilisations. Sa positivisation aboutit cependant à en occulter le caractère symbolique pour le ramener à un conflit imaginaire, entre...

Edito de Charles Melman : Radical
Date de publication: 10-02-2019

On peut considérer que le fait contemporain majeur est, dans les démocraties, le discrédit de l'autorité. Les électeurs sont ainsi portés vers des figures étranges, allant jusqu'à être clownesques – Berlusconi, Beppe Grillo, Trump – ou bien ultra-classiques, c'est-à-dire nationalistes en désespoir de cause. A l'appartenance de classe et aux choix de partis dits de gouvernement – de gauche et de droite, de...

Edito de Charles Melman : Guignol
Date de publication: 20-01-2019

Par un retournement remarquable la libération actuelle des mœurs est associée à l'impératif de devoir respecter, sous peine d'exclusion sociale, celles qui hier étaient condamnables : ce qu'on appelle « le politiquement correct ».

Les mœurs traditionnelles  étaient l'objet d'un inépuisable répertoire de critiques, d'humour, de défis, de licence. Les nouveaux commandements qui sont apparus, eux, ne rigolent pas : Tu t'inclines ou bien...

Edito de Charles Melman : Moeurs et reviens
Date de publication: 13-01-2019

Les spécialistes politiques  et intellectuels, voire les faiseurs de morale semblent particulièrement désorientés par le climat insurrectionnel apparu dans le pays. Leur inquiétude en tout cas est légitime car, jusqu'ici, ce type de manifestation s'est régulièrement conclu par un régime autoritaire.

Edito de Charles Melman : Un coup de masse
Date de publication: 02-01-2019

Chacun en France a un gilet jaune dans sa voiture et ne manque pas de sujets de mécontentement, pour s’associer à une revendication générale.
La sympathie que rencontre un tel mouvement  pose néanmoins,  au delà des satisfactions qui seront accordées, la question du résultat politique et économique. Puisque c’est de lui, infime, que dépendra la validité de l’action.
Deux risques : une aggravation du déficit et l’...

Edito de Charles Melman : Bon Noël
Date de publication: 21-12-2018

Si des gens se rassemblent autour des ronds-points, c’est pour dire qu’ils n’ont point de ronds, c’est aussi bête que ça et nos politiques l’entendraient s’ils s’étaient donné la peine de lire Lacan et saisir que c’est le moyen de communication qui fait la revendication, le premier à l’avoir compris étant Trump, élu pour avoir parlé le langage du peuple c’est-à-dire des réseaux sociaux et tel qu’on l’entend aujourd’hui...

Edito de Charles Melman : Qu’est-ce qu’un point ?
Date de publication: 11-12-2018

Il y a comme d’habitude une question de vocabulaire.
L’échiquier politique s’enrichit ainsi d’un parti qui promeut l’insoumission. Et comme le fait remarquer son leader ce sont aujourd’hui ses idées qui sont dans la rue.
Certes mais, comble de la réussite, elles se manifestent du même mouvement contre la direction du parti, affrontée à l’insoumission de ses lieutenants.

Edito de Charles Melman : Les mots maux

Pages