Archives des éditos

Date de publication: 25-09-2016

Les effets psychiques et sociaux du binarisme propre à ce nouveau et massif moyen de communication que fonde le codage numérique sont indéniables quoique encore peu étudiés.
L'homogénéisation des contraires, du blanc et du noir, du plus et du moins, de ce qui assure la continuité et de ce qui la rompt, signifie la forclusion de l'instance tierce qui jusqu'ici les hiérarchisait en garantissant leur hétérotopie : l'exclusivité accordée à...

Edito de Charles Melman : Vous êtes bi ?
Date de publication: 11-09-2016

On répète depuis Aristote que notre premier désir est de savoir.
Est-ce bien sûr ?
Une élémentaire histoire des sciences montre comment ont été punis ceux qui venaient déranger l'opinion commune avec un savoir neuf, perturbant le confort des certitudes et le statut des maîtres.
En outre, il y a les mœurs, malmenées car affranchies à cette occasion en tel ou tel domaine, par les progrès du savoir, notamment la biologie...

Edito de Charles Melman : Rentrée des classes
Date de publication: 27-07-2016

L’Europe constitue un ensemble politique sans précédent dans l’Histoire. Pour la première fois en effet s’est organisée une communauté hétéroclite de peuples jusque-là ennemis et dont le référent au pouvoir n’est plus religieux ni tribal, pas même politique mais technocratique, c’est-à-dire scientifique. Au-delà des lobbies et des influences exercées par tel de ses membres ou des partenaires étrangers, c’est en tous cas son alibi.

Edito de Charles Melman : La belle bleue
Date de publication: 20-06-2016

Les philosophes – en général – et les sociologues – toujours – ne veulent rien savoir, parce qu'il n'appartient pas au champ des phénomènes quoiqu'il les commande, de l'opérateur qui régit donc nos conduites.
Seul le politicien et le prêtre en sont avertis, outre bien sûr les spécialistes de bon aloi parce que c'est leur métier.
Le politicien sait faire appel à cet opérateur dès lors que sa communauté se vit comme menacée de...

Edito de Charles Melman : Le facteur x
Date de publication: 09-05-2016

La prévalence accordée au savoir spontané et intuitif, non raisonné, non scientifique ne gagne plus seulement la vie sociale. Elle est directement encouragée par le Ministère de la Santé pour que des associations d’usagers deviennent les interlocuteurs obligés des médecins. Leur interventionnisme s’est ainsi récemment illustré dans des débats sur l’autisme infantile afin de développer les méthodes rééducatives au détriment, voire avec l’...

Edito de Charles Melman : Le populisme en médecine
Date de publication: 03-04-2016

Admettons arbitrairement qu’au moins trois caractères spécifient les religions que nous connaissons :
1) la vocation universelle puisqu’elle se réfère au Dieu ou aux forces créatrices de notre monde
2) la particularité du récit fondateur sans doute liée à la linguisterie sollicitée : les structures du grec, puis du latin ont d’autres conséquences sur la narration que celles de l’hébreu et il en va de même pour l’arabe quoiqu’il s’...

Edito de Charles Melman : Du bon usage de la religion
Date de publication: 28-03-2016

Une des questions contemporaines est de savoir ce qui aujourd’hui fait enseignement pour l’enfant.
La famille ? Il est moderne que chacun de ses membres lui donne plutôt l’impression de vouloir se dégager des contraintes morales qu’elle impose.
La religion ? Sauf à être intégriste, elle ne semble plus guère commander les conduites.
L’école ? Il lui arrive de favoriser l’individualisme dans l’acquisition des savoirs plutôt...

Edito de Charles Melman : Y a-t-il un enseignant dans l'avion ?
Date de publication: 20-03-2016

Les campagnes électorales en cours dans les pays démocratiques montrent la montée de ce que l’on appelle « le populisme ». Celui-ci se signale par un diagnostic élémentaire des causes du malaise social et espère en la venue du leader dont l’autorité y remédiera. Le cadre national fournit généralement le Maître identificatoire propice au rassemblement et laisse croire à l’avènement en son sein de l’égalité et de la fraternité.

Edito de Charles Melman : Le savoir des peuples
Date de publication: 14-02-2016

L’économie libérale favorise sans doute la crise générale de l’autorité à laquelle nous assistons. Puisqu’elle se fonde sur la levée des entraves aux échanges mais en même temps en appelle à des règles qui en garantissent le bénéfice.
Certes dans cette configuration le contrat entre partenaires a tendance à se substituer à la loi (on se pacse en quelque sorte) mais l’échec des Etats à percevoir l’impôt sur les entreprises...

Édito de Charles MELMAN
Date de publication: 07-02-2016

Il est vraisemblable qu’une part du malaise social actuel est lié au discrédit collectif des discours. Celui traditionnel du maître est discrédité par la promotion de l’individualisme. Celui du savoir est bousculé par la promotion du numérique et son efficacité vérifiable.
Celui de...

Edito de Charles Melman : Mal au discours

Pages