Congrès ALI-AMCPSY (par ZOOM) : En deça du corps morcelé

Lieu : 
ZOOM
Date actu: 
09/01/2021 - 11:00

 

Congrès par ZOOM (En français et en portugais)

9 et 10 janvier 2021

EN COORDINATION AVEC L’ASSOCIATION MÉDECINE ET CLINIQUE PSYCHANALYTIQUE (AMCPSY )

( NUMERO DATADOCK 073800)

 

EN DEÇÀ DU CORPS MORCELÉ
Le corps sensori-moteur du bébé à risque d’autisme


 Affiche du congrès ALI-EPEP "en deçà du corps morcelé"

 


Argument

Les présentes journées réarticulent le questionnement que nous avions ouvert en septembre 2018 concernant le corps morcelé des bébés à risque autistique. En effet, depuis lors, quelque chose a basculé dans notre travail de recherche, à savoir la découverte qu'il y a un en-deçà au corps morcelé du bébé. Car dire morcelé suppose qu’un découpage signifiant du corps ait eu lieu, auquel se rattache l’image du mot. Nous sommes donc alors au niveau du stade du miroir, qui conjoint le regard à la voix. Or, la pratique des bébés à risque autistique montre que, très probablement, leur avenir se joue dès avant cette prise dans le miroir, dans la constitution, ou non, d’un corps « sensori-moteur ». Cette constitution que travaillent Geneviève Haag comme André Bullinger, nous a ramenés au texte fondamental de Freud, l’Esquisse. Cette relecture minutieuse est d’autant plus féconde qu’elle reprend les commentaires qu’en fait Lacan dans ses séminaires ; ne serait-ce que pour appréhender l’effet dévastateur que peut avoir la douleur sur la constitution du sujet. Cela ouvre aussi le champ d’une prise en compte du Réel du corps, par exemple celui de l’immaturité du système nerveux du bébé, particulièrement dans la prématurité, en lien avec le champ de l’Autre avec lequel il interfère. Car ce corps sensori-moteur n’est pas fermé sur lui-même mais en constante relation avec l’Autre par ses afférences sensitives et sensorielles. Avec ce jeu du regard et de la voix, on retrouve là la question de la pulsion, pas seulement orale, scopique ou invocante ; mais aussi celle que certains d'entre nous proposent de distinguer comme pulsion motrice ou comme pulsion de portage.

Mais, au cours de ce travail de recherche concernant l’aspect proprioceptif du corps (douleur, défaut de filtre, sensibilité plus élevée…), un déplacement s’est produit vers l’aspect moteur de ce corps, et particulièrement sur les Mouvements Généraux du bébé dont la pauvreté pourrait indiquer un risque d’évolution autistique. C’est au point que des chercheurs comme Muratori ou Trevarthen affirment aujourd’hui que, si l’autisme est une pathologie de « l’intersubjectivité primaire » - leur façon de dire que le lien à l’Autre ne va pas se construire, la cause y est motrice.

Voilà donc un nouveau champ de travail pour lequel nous avons rassemblé des collègues chercheurs et psychanalystes parfois venus d’autres horizons que le nôtre. Tous ensemble, engagés dans ces questions cruciales, autant pour le champ du savoir que celui de la prévention de ces troubles « neurodéveloppementaux ». Nous essaierons de montrer comment de telles difficultés motrices peuvent venir empêcher la constitution de la première organisation signifiante ; ce qui, chez ces bébés à risque, empêche que l’organisme vienne à se constituer en corps. Et comment y parer. En effet, que ces problèmes soient de la sphère organique n’empêche en rien le travail de réanimation pulsionnelle que l’analyste fera, et cela, avec l’aide des collègues qui travaillent l’abord sensori-moteur, ainsi que des parents pour qu’ils puissent devenir ce qu’ils nous demandent : ce « Prochain Secourable » pour leur bébé.

 

 

Programme

 Sous la Présidence d’honneur de Geneviève Haag


1 - Samedi Matin (11H à 14H) - Discutant: Jean-Marie Forget

Les difficultés motrices des nourrissons à risque

 

-- Pr Filippo Muratori, neuropsychiatre, Faculté de Médecine de Pise (Stella Maris) : Connaissances actuelles sur les difficultés motrices constatées sur les films familiaux des bébés devenus autistes

--Annik Beaulieu, ostéopathe et psychanalyste : Comment le schéma d’extension vient empêcher l’organisation pulsionnelle, la question de la douleur

--Marie Christine Laznik, psychanalyste : Comment la pauvreté des mouvements du bébé vient empêcher l’Autre de s’accorder : le ratage de la première organisation signifiante

--Erika Parlato, docteur en neurosciences et psychanalyste : Une lecture sémiotique du ratage de la première organisation signifiante


2 – Samedi après-midi - Discutant : Alain Vanier


15H à 16h30 : La Prématurité

--Avec la présence de Pessia Grywac (Sao Paulo), Orna Lev Enacab (Center for the Study of child development, Haïfa) 

L’absence de « Mouvements Fidgety » désorganise le rythme de la mère

--Catherine Vanier et Monica Peruzzi, psychanalystes, 

Les bébés grands prématurés et l’incidence de l’autisme


16h45 à 18H30 : La Surdité

--Pr Natalie Loundon (ORL, responsable de l’unité d’Implantation cochléaire, CH Necker), Dr Claire Favrot (pédopsychiatre et psychanalyste), Joanna Carriço (psychomotricienne, abord Bullinger, pôle Paris Centre Est) 

Les difficultés d’organisation corporelle chez certains bébés sourds : évaluation du risque d’autisme et prise en charge transdisciplinair


3 - Dimanche matin – Discutant : Marika Bergès 

11H à 14h30 : Le corps sensorimoteur

--Dorota Chadzynski (psychomotricienne, psychologue), Muriel Chauvet (psychomotricienne abord Bullinger), Raquel Cassel (psychologue formée au Bilan Sensori Moteur) : L’abord sensorimoteur d’André Bullinger. Le développement sensorimoteur du bébé typique et les signes de risque d’autisme dans le Bilan. Comment prendre en charge le sensoriel et le moteur chez ces bébés

--Laura Roman Teboul, doctorante, psychanalyste : De la nécessité des points d’appui pour regarder l’autre ; recherche en cours sur les films familiaux des bébés devenus autistes

--Jean-Claude Fauvin, psychanalyste :Corps et psyché dans l’œuvre de Geneviève Haag


4 – Dimanche après-midi – Discutant : Bernard Vandermersch

15h30 à 18H30 : Supports psychanalytiques de la cure, pulsion et « Prochain Secourable »


--Paula Cacciali, psychanalyste : Une rencontre pas facile

--Hervé Bentata, psychiatre, psychanalyste :  La pulsion de portage et son giron : un fondement pulsionnel essentiel

--Marie Couvert, psychanalyste : La pulsion motrice, un levier thérapeutique

 

Conclusion des journées par Hervé Bentata

 

 

Inscriptions : 100 €, soit par chèque à l’ordre de l’ALI ou par carte bancaire en ligne sur le site de l’ALI (www.freud-lacan.com)

Formation continue : 175 €, par chèque à l’ordre de l’AMCPSY (Datadock n° 073800)

ASSOCIATION LACANIENNE INTERNATIONALE | 25 RUE DE LILLE, 75007 PARIS | WWW.FREUD-LACAN.COM | 01 42 60 14 43

AMCPSY | 25 RUE DE LILLE, 75007 PARIS | WWW.AMCPSY.COM | AMCPSY.ASSOC@GMAIL.COM I 01 42 01 53 50