Journées ALI-EPhEP les 10 et 11 mars 2018 : Où donc suis-je chez moi ? Le problème subjectif de l’immigré d’un point de vue psychanalytique

Lieu : 
Espace Reuilly, 21 rue Antoine-Julien Hénard, 75012 Paris
Date actu: 
10/03/2018 - 09:30


Journée sur l'exil - mars 2018

Le problème subjectif de l’immigré 

d’un point de vue psychanalytique


Du Samedi 10 Mars 2018 à 09:30 au Dimanche 11 Mars 2018 à 17:30 à Paris

 

Chacun sait ce qu’est être immigré puisque, en tant que sujet, il est Autre voire en souffrance par rapport à la réalité de son propre pays. N’a-t-il jamais rêvé, voire milité, pour la réconciliation de la réalité de ce pays avec l’Idéal ?

La difficulté est que, l’entreprise une fois accomplie, le voilà de nouveau sujet divisé, Autre encore une fois – pas de chance !

Mais à côté de ces immigrés de l’intérieur, il y a ceux qui sont vrais, qui arrivent de l’extérieur. Car le problème pour eux est déplacé, comme ils le sont eux-mêmes. Voilà en effet que subjectivement ils ne sont plus Autres par rapport à leur réalité nouvelle, mais étrangers. Et c’est le pays quitté, foutu paradoxe ! qui prend la place de l’Idéal. 

Et nous voilà, généreux mais embarrassés, à leur proposer une compétition avec celui-ci, et que nous aurions gagnée d’avance. 

Mais, pris entre deux Idéaux, le sujet disparaît, cesse d’être celui d’un désir, pour devenir celui d’un devoir à accomplir, d’un côté ou de l’autre, intégral, intégriste, nationaliste dans tous les cas.

Saurons-nous répondre à l’enfant immigré de sorte à lui permettre d’accéder, lui aussi, à cet exil intérieur qui est la condition subjective de notre espèce, et de sorte qu’il puisse le reconnaître comme son chez-soi ? Et lui éviter de se débattre entre le culte de l’origine, l’amour de l’adoption ou encore d’être victime de la duplicité ?

 

Samedi Matin

Présidente : Anne Videau – Discutante : Thatyana Pitavy

Marc Darmon : Qu’est-ce qu’une frontière ?

Omar Guerrero : La migration intime

Pause

Fatima Aït Bounoua (enseignante, écrivain) : Enfants « issus » de l’immigration : Le dépassement de la double impasse, culte de l’origine ou amour de l’adoption, par la conquête d’un chez soi dans et par la littérature.

Yorgos Dimitriadis : « L’altérité de l’immigré : ‘Γ-άλλος’, jeu de mots entre Γάλλος, le Français, et Άλλος, l’Autre ».

 



Samedi après-midi

Président : Pierre-Yves Gaudard - Discutante : Pascale Bélot-Fourcade

Charles Melman et Marilia Aisenstein (ex-Présidente de la Société Psychanalytique de Paris) : La femme comme éternelle migrante.

Interventions sur le thème « Exil et migration » présentée par Pascale Bélot-Fourcade : Claude Chevrier (Directeur honoraire des établissements, sanitaire, social et médico-social) et Laure Wolmark (Psychologue, Responsable de la Santé mentale du COMEDE - comité pour la santé des exilés), Pascale Moins : La Nostalgie

 


Dimanche matin

Président : Claude Landman - Discutant : Nazir Hamad

Janja Jerkov : « La fille… de mes parents »

Jean-Jacques Tyszler : Pourquoi Freud n’était pas migrant ?

Pause

Jean-Luc Cacciali : " Poète, vos papiers ! 

Alexandre Alaric : « L'erre de la Mal - entente, ou le sujet de l'exil ? »

 


Dimanche après-midi

Présidente : Angela Jesuino - Discutant : Thierry Roth

Cécile Barneoud (enseignante) : Expérience de classe dans le 93

Laurent Carceles (enseignant) : Nous n’avons pas de réponse pour l’enfant immigré

Françoise Bernard (psychanalyste) : Chronos versus Kaïros

Conclusion :  Charles Melman

 



Inscriptions

Association lacanienne internationale, 25 rue de Lille, 75007 Paris

Tarifs : Individuel : 125 €, Étudiants : 60 €, Formation continue : 175 €